mercredi 24 février 2016

SPLI, 1978: quand les femmes luttent pour leurs droits et leurs emplois

La SPLI a été créée avant la Première Guerre Mondiale. Elle s'installe à Rennes en 1966 et fabrique des maillots de bain. Toutes les employées sont des femmes, tandis que l'encadrement est exclusivement masculin. 

Le 31 mai 1978, c’est le dépôt de bilan. Face à la menace de licenciement de l’ensemble du personnel, 1 500 personnes au total, les ouvrières vont tenter de sauvegarder leurs emplois.

Le 2 juin, l’occupation de l’usine est décidée. Plusieurs actions sont menées et, très vite, attirent de nombreux soutiens : manifestations, galas, blocages de rocade, fest-noz. Par deux fois l'usine est évacuée par les forces de police puis occupée à nouveau.


Cette occupation de trois mois et demi a été rude pour les ouvrières qui, pour certaines, sortent grandies et un peu plus émancipées de cette lutte.

La conférence reviendra sur leur histoire et s'appuiera sur les extraits d'un montage audiovisuel réalisé par les militantes de ce mouvement en 1978. Elle sera animée par l'historienne Fanny Gallot,  spécialiste notamment de l'histoire des féminismes, du syndicalisme et des mobilisations collectives et auteure de l'ouvrage En découdre. Comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire